Gouvernance des industries extractives camerounaises : Je demande l’annulation du Décret No. 2019/342 du 09 juillet 2019 sur la SNH et la création d’une Agence Nationale dénommée CEITI (Cameroon Extractive Industries Transparency Initiative).

Au moment où le pays traverse des crises socio-politiques à cause notamment de la mauvaise gouvernance des ressources du pays, je suis très inquiet à la lecture du Décret No. 2019/342 du 09 juillet 2019 portant transformation, en société à capital public, de la SNH.

Je trouve que ce décret est très mal venu et peut être perçu comme une provocation, pour plusieurs raisons :

1) La SNH est une société à capitaux publics et ne devrait pas être exemptée (Articles 9 et 10) du respect du code des marchés publics (décret n°2004/275 du 24 septembre 2004, portant Code des marchés publics);

2) Le SGPRC a la délégation de pouvoir de l’État et ne peut assurer en même temps la tutelle technique et financière de la SNH ;

3) C’est en 2005 que la Cameroun a adhéré à l’ITIE, une initiative de la Banque mondiale et de la société civile internationale, visant à encourager les pays à publier les volumes et les montants des retombées financières de l’exploitation des ressources minières. Pays voulant maintenir son statut à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE), le Cameroun doit s’imposer des règles claires de transparence et de gouvernance de nos hydrocarbures liquides et gazeux (https://eiti.org/cameroon);

4) La coordination nationale de l’ITIE Cameroun est assurée par le Ministère des Finances (http://www.eiticameroon.org/en.html). Quel est le lien entre cette coordination nationale et le Conseil d’Administration de la SNH?

5) En conséquence, je demande l’annulation pure et simple du Décret No. 2019/342 du 09 juillet 2019 portant transformation, en société a capital public, de la SNH ;

6) En revanche, je demande la création d’une agence Camerounaise dénommée CEITI (Cameroon Extractive Industries Transparency Initiative). En plus de faire partie intégrante de l’ITIE mondiale, le CEITI sera une agence du gouvernement du Cameroun créée par la loi et dirigée par une personnalité de la société civile. Ça doit être un organe autonome, à comptabilité autonome, qui, conformément à la loi, rendra compte au Président et à l’Assemblée nationale.

 

English version

Governance of Cameroon’s extractive industries: I request the cancellation of Decree No. 2019/342 of 09 July 2019 on the SNH and the creation of a National Agency called CEITI (Cameroon Extractive Industries Transparency Initiative).

At a time when our country is going through socio-political crises because of the poor governance of the country’s resources, I am very concerned by the Decree No. 2019/342 of July 9, 2019, transforming into a public company, SNH.

I believe this Decree and it reform agenda unnecessary and untimely because it can be perceived as a provocation, for several reasons:
1) The SNH is a government entity with public capital and should not be exempted (Articles 9 and 10) from the respect of the national public procurement Act (Decree No. 2004/275 of September 24th, 2004, Public Procurement Act);
2) The Secretary-General of the Presidency has a delegation of authority from the President and can not at the same time be the technical and financial supervisor of the SNH;
3) In 2005, Cameroon joined the EITI, an initiative of the World Bank and international civil society, to encourage countries to publish the volumes and amounts of financial mineral resources. As a country seeking to maintain its status with the Extractive Industries Transparency Initiative (EITI), Cameroon needs clear rules on transparency and governance of our revenues from the extractive industries (https://eiti.org/cameroon);
4) The national coordination of EITI Cameroon is the responsibility of the Ministry of Finance (http://www.eiticameroon.org/en.html). What is the link between this National Coordination created and the SNH Board of Directors?
5) Consequently, I request an outright cancellation of the Decree No. 2019/342 of 09 July 2019 transforming the SNH into a public entity;
6) On the other hand, I request the creation of a Cameroonian agency called Cameroon Extractive Industries Transparency Initiative (CEITI). In addition of being an integral part of the global EITI, CEITI will be an agency of the government of Cameroon created by law and led by an independent personality. It must be an autonomous accounting body that, in accordance with the law, will report to the President and the National Assembly.

Also read:
1) Public Procurement Reforms in Africa: Why goPRS is Important? http://nkoyock.net/blog/?p=518
2) Cameroun anglophone : le nécessaire dialogue social pour résoudre la crise
http://www.jeuneafrique.com/…/cameroun-anglophone-le-neces…/
3) Crise anglophone au Cameroun : le fédéralisme est-il porteur d’espoir ?
http://www.jeuneafrique.com/…/crise-anglophone-cameroun-fe…/
4) La prévention de la corruption dans le cadre des marchés publics au Cameroun : Nos exigences pour une ARMP forte ! http://nkoyock.net/blog/?p=430
5) Lutte contre la corruption au Cameroun : Dix (10) propositions pour anéantir notre hydre nationale! http://nkoyock.net/blog/?p=932