Editorial board member of the Journal of Quantitative Methods of the University of Management and Technology (UMT) of Lahore/Pakistan

I am humbled and honored to have been asked to serve as an editorial board member of the Journal of Quantitative Methods of the University of Management and Technology (UMT) of Lahore/Pakistan. I advise all my scientist friends and colleagues to support the journal.

Editorial Board: http://journals.umt.edu.pk/sbe/jqm/Editorial-Board.aspx#

website of UMT: https://www.umt.edu.pk/

Crise Anglophone: Un échec et une honte pour nous tous, Camerounais !

Comment un peuple réputé si dynamique et intelligent a pu échouer de la sorte ? La crise anglophone et les images horribles que nous voyons à longueur de journée, et ceci, bientôt un an et demi, devront nous faire honte, très honte. Anglophones, francophones, tous ont échoué à trouver la solution à une crise pourtant prévisible et solvable.

Je suis surpris que toutes les énergies soient concentrées à la préparation des élections de 2018. La question est : à quoi ça sert ? Oui, à quoi sert une élection dans notre République brisée?

L’élection est une délégation de Souveraineté. Elle constitue, au sein d’une société organisée, une « soupape de sécurité ». La possibilité pour les citoyens de pouvoir régulièrement exprimer leur mécontentement ou, au contraire, de donner un nouveau mandat au pouvoir sortant, évite que les désaccords politiques majeurs ne trouvent un autre terrain d’expression (la rue) et d’autres modalités (la violence).

Puisqu’on a laissé la violence primer sur le dialogue social, puisqu’on a privilégié le pire sur la concorde sociale ? A quoi ca servira les élections de cette année dans notre pays ?

Pourtant, ce n’est pas faute, dès février 2017, d’avoir proposé des solutions à la crise naissante, de me mettre mis à la disposition de la République pour tenter de trouver la solution à cette crise. En vain !

Nous avons tous échoué. Nous sommes tous coupables de ce qui se passe dans la partie anglophone du pays ! Nous avons une lourde responsabilité devant l’histoire d’avoir laissé que les Camerounais s’entretuer et que beaucoup soient en ce moment même en train d’attendre les sacs de riz des bienfaiteurs Nigérians.

Quelle horreur !

Il y a deux ans, j’avais publié une tribune sur mon blog, reprise par plusieurs journaux en Afrique, sur «Quelques réflexions sur la problématique de l’injustice intergénérationnelle au Cameroun.» Dans mon analyse, j’avais souligné que le pays était pris en otage par la Génération Ahidjo-Biya.

Et si le pays était pris en otage par tous les Camerounais ? Réfléchissons !

Douala, 03 février 2018

Ils sont immortels, nos artistes Vincent Nguini et Benjamin Massing !

L’un des plus célèbres guitaristes du Cameroun, un grand talent qui a su nous donner la foi et le courage (Hemle), Vincent Nguini, est décédé le 8 décembre 2017. Auteur, compositeur, arrangeur, bassiste et chanteur, l’homme a marqué les esprits depuis 1969, date du début de sa carrière professionnelle. Et quelle carrière !

Ce hemle, Massing nous l’a transmis. L’ancien international camerounais, Benjamin Massing est décédé à 55 ans ce dimanche à Edéa. Le joueur s’était notamment illustré lors du Mondial 1990, par le traitement spécial qu’il avait réservé à Diego Maradona, lors du match d’ouverture de la coupe du monde entre le Cameroun et l’Argentine, qu’on avait gagné. Affecté au marquage individuel de l’Argentin, son hemle lui avait notamment valu un carton rouge en fin de match pour un tacle sur Claudio Canigia.

Chapeau bas !